Blog

Toute l'actualité Quick-Studio

Challenge de rentrée : je me remets à la musique !

Des cartons de bouquins, une télé HS, des cadres, quelques outils… on trouve de tout dans votre garage, il y a même cet instrument qui squatte dans un coin depuis la nuit des temps. 5 ans, 10 ans, 15 ans déjà : le dernier concert, le groupe qui se sépare, et puis la vie qui prend le dessus avec son cortège d’obligations. Mais il y a peu, vous avez décidé de reprendre les choses en main, et vous vous prenez même à rêver de reformer un groupe. Seulement, avec vos réflexes qui se sont fait la malle et un cerveau qui s’emmêle les pinceaux, le découragement vous guette. Ces quelques conseils avisés récupérés chez www.musicthinktank.com devraient vous aider à surmonter avec succès cette mission pas impossible !

Rallumez l’étincelle

Pour que votre reprise se fasse dans la bonne humeur, commencez par réfléchir à ce qui vous faisait le plus vibrer lorsque vous jouiez régulièrement. Une chanson en particulier ? Intégrez-la à votre répertoire. Jouer en public ? Organisez un mini-concert pour votre conjoint(e) ou vos enfants. Partager un moment collectif ? Proposez à vos collègues ou amis musiciens de monter un groupe. Bref : soyez malin et allez chercher le plaisir là où il se trouve.

N’en faites pas trop

Reprendre la musique, c’est un peu comme reprendre le sport, alors allez-y doucement et modérez vos ambitions, au risque de vous décourager rapidement. Votre corps a besoin de se renforcer et de regagner de la souplesse, et votre posture a pu changer avec les années, rendant votre pratique plus difficile voire douloureuse. Commencez par des sessions courtes mais régulières de 20 mn, en pensant à vous étirer après. Vous pourrez ensuite allonger progressivement vos séances. Il est normal de ressentir quelques douleurs au début, mais si celles-ci persistent c’est qu’il y a peut-être un souci technique ou physiologique que vous pourrez régler avec l’aide d’un professeur ou d’un médecin spécialisé.

Prenez soin de votre instrument

Après des années passées au placard, votre instrument aura au minimum besoin d’un bon accordage, d’un réglage précis, voire de réparations plus sérieuses . Prenez tout le temps nécessaire pour lui rendre sa splendeur, il le mérite bien et vous aussi !

Structurez votre entraînement

Bien qu’il soit toujours très amusant de faire le fou sur le clavier, sur le manche ou sur les fûts, vous risquez de finir par sérieusement vous ennuyer si vous ne vous fixez pas quelques objectifs de progression. Pour commencer, vous pouvez répartir votre entraînement comme suit :

  • 20% de gammes et d’arpèges
  • 50% sur un morceau un peu technique (mais pas trop)
  • 30% sur vos morceaux préférés.

Pour garder une continuité entre vos séances, pensez à noter ce que vous travaillez dans un carnet, et enregistrez-vous pour bien entendre et corriger vos erreurs.

Soyez indulgent

Vous avez l’impression de sonner comme une casserole ? C’est absolument normal, alors inutile de vous accabler en ruminant sur votre sort. On vous l’a probablement déjà dit mille fois, et on le redit ici : si un exercice vous pose problème, prenez-le plus lentement. Vous ferez travailler votre mémoire musculaire et retrouverez petit à petit vos automatismes. Dans tous les cas, montrez-vous patient et compréhensif avec vous-même, vos progrès n’en seront que plus rapides.

Prenez des cours

Oubliez vos mauvais souvenirs de solfège, de récitals nerveux sous l’œil de vos parents, ou de concerts ratés devant les copains du lycée : désormais c’est vous qui vous fixez vos propres objectifs, et ça change tout ! Alors si vous en avez le temps et les moyens, prenez des cours avec un professeur expérimenté, qui analysera votre niveau et vous donnera des astuces personnalisées pour améliorer votre technique, votre posture et votre pratique à la maison.

Faites-vous plaisir

Le plus important, c’est de vous éclater, sinon à quoi bon reprendre la musique ? Alors de temps en temps, consacrez une de vos séances à jouer uniquement la musique qui vous plaît, achetez-vous de nouvelles partitions/tablatures/vidéos, allez voir un concert, ou offrez-vous un master-class voire même un cours particulier avec votre artiste préféré(e) !