Blog

Toute l'actualité Quick-Studio

5 astuces pour optimiser vos prises de voix

Vous n’êtes pas toujours satisfait(e) de la qualité de vos enregistrements vocaux ? Voici quelques astuces pour vous aider à obtenir le meilleur de vos prises de voix.

1. Enregistrez tout.

Et quand on dit tout, c’est vraiment tout. Même après de multiples essais, il n’est pas rare que ce soit parfois la première prise, voire un simple échauffement au micro, qui soit finalement retenu pour figurer sur un titre. L’explication est assez simple : plus la séance avance, plus la pression et la fatigue augmentent, ce qui va souvent générer des erreurs et une perte de spontanéité. La plupart des DAW proposent aujourd’hui une fonction d’enregistrement rétrospectif, permettant de récupérer une prise même si vous n’aviez pas activé l’enregistrement. Pensez à l’activer !

2. Trafiquez votre voix

Certes il existe pléthore de plug-ins pour la voix, mais il peut être aussi intéressant d’enregistrer votre voix avec des techniques « non-conventionnelles », par exemple en utilisant un porte-voix ou tout autre gadget qui lui donnera une autre sonorité. Allez aussi jeter une oreille aux micros lo-fi du fabricant anglais Wasaphone (test à lire ici).

3. Développez votre technique vocale

Chanter devant un micro, ce n’est pas tout à fait la même chose que chanter sous la douche. Et l’auto-tune c’est pratique mais ça ne remplacera jamais une voix bien travaillée. Alors pensez à prendre au moins quelques cours avec un(e) professionnel(le), qui vous apprendra à bien vous échauffer et vous donnera de précieux conseils de placement, de respiration et de posture.

4. Enregistrez avec deux micros

Placez à côté de votre micro habituel un deuxième micro plus original (cf. point n°2), en veillant à ce que les deux ne se touchent pas. Vous aurez ainsi, pour chaque prise, le choix entre deux sonorités très différentes, que vous pourrez même essayer d’assembler pour un résultat encore plus original.

5. Placez-vous sur une surface dure

Avec de l’entraînement il est toujours possible de bien chanter assis, mais la position debout est généralement recommandée pour une meilleure respiration et un bon usage du diaphragme. Dans ce cas, attention aux mouvements de votre corps, en particulier si vous vous tenez sur un parquet ancien qui aura tendance à craquer et à venir gâcher votre belle prise de voix. Dans la mesure du possible, mettez toutes les chances de votre côté en recherchant dès le départ une zone « sûre » exempte de tout parasite sonore.


Pour aller plus loin :

Photo : Edward Liu